Au jardin bio - Sorties Nature

COMMENT FAIRE UN POTAGER FACILE : LE POTAGER SURELEVE EN CARRES

jeudi, avril 06, 2017

 comment construire un potager surélevé en carrés

Vous en avez assez des tomates, courgettes et poivrons insipides vendus toute l'année ? Avoir des légumes frais à portée de main vous tente mais vous n'y connaissez rien en jardinage et le travail vous semble trop dur ? Ne vous découragez-pas, il existe une méthode alternative et ludique pour cultiver de délicieux légumes sans se faire mal au dos et sans arpenter des kilomètres de jardin : ce n'est pas le potager de votre grand-père !

Le potager surélevé en carrés est une manière facile pour récolter et déguster rapidement de bons  légumes. Même si il ressemble aux potagers carrés du Moyen-âge, c'est une méthode de jardinage moderne et alternative.

Lorsque j'ai commencé à jardiner, je retournais la terre car c'est comme ça que j'avais vu faire les gens autour de moi. Quelques années plus tard, j'ai délaissé la bêche pour la grelinette, bien plus confortable et plus en adéquation avec le jardinage biologique.

Mais depuis cinq ans, après avoir lu le livre de Mel Bartholomew "the square foot gardening" une méthode qu'il a mise au point en 1980, je cultive la plupart de mes légumes dans des lits de plantations, divisés en carrés et sans retourner le sol. J'ai un peu réadapté sa méthode dont je me suis servie comme base. D'ailleurs il le dit lui-même dans son livre, la méthode peut-être adaptée de nombreuses manières.

le potager en carrés comment faire

Mes premiers lits de plantations ont accueillis des herbes aromatiques et des fraises. Puis, d'année en année, j'en ai ajouté d'autres, pour un total de dix actuellement dans lesquels je cultive une grande variété de légumes.

Si vous désirez commencer un potager, c'est cette méthode que je vous conseille. Elle demande un petit investissement financier et du temps au départ, mais ensuite, vous verrez, c'est un sacré confort de jardiner de cette façon.

jardiner facile avec le potager en carrés

Je sens que vous avez des tas de questions concernant cette méthode. Alors, je vais essayer d'y répondre dans les lignes qui suivent en me basant sur mon expérience.

Quelles sont les fournitures dont j'ai besoin ?


  • 2 planches de bois non traité d'une longueur de 2 mètres
  • 2 planches de bois non traité d'une longueur de 1 mètre
  • des vis
  • des équerres d'assemblage pour charpente en métal
  • des clous
  • de la ficelle de jute 
  • une visseuse automatique

Comment faire mon lit de plantation ?


Les miens sont réalisés avec des planches de bois de coffrage (ceux qu'on utilise pour faire les terrasses). J'ai choisi ce type de planches parce qu'elles ne sont pas traitées et pour leur côté économique.

Pour faire un lit de plantation, j'ai utilisé deux planches de 3 mètres. On a scié 1 mètre à l'extrémité de chaque planche, ce qui donne deux planches de 2 mètres et deux de 1 mètre. Ca permet de construire des lits de plantations d'une surface de deux mètres carrés.

On assemble les planches avec les vis pour former un rectangle et on ajoute des équerres en métal à chaque angle pour renforcer l'ensemble. Elles peuvent être fixées à l'extérieur ou à l'intérieur des cadres, ça n'a aucune espèce d'importance.

Pourquoi ces dimensions ?


Pour le confort de travail. Un potager qui n'est pas confortable à entretenir devient une corvée et la tentation d'abandonner est grande. La largeur d'un mètre permet de travailler facilement en étendant les bras sans trop de peine sur les premiers 50 centimètres, puis de passer de l'autre côté du rectangle pour travailler les 50 centimètres restants, cool non ?

Les 2 mètres de longueur permettent de faire le tour facilement et rapidement, au delà ça commence à être plus contraignant.

Pourquoi faire des lits rectangulaires ?


Les lits rectangulaires prennent moins d'espace au sol que des lits carrés. Etant donné que vous devez laisser un espace autour de chaque lit pour circuler avec une brouette, vous gagnez l'espace que vous auriez du laissez entre deux carrés si vous les aviez séparés.

Et honnêtement, pour obtenir la même surface de culture (2 m² dans mon cas), un cadre rectangle c'est plus vite fait que deux cadres carrés, alors pourquoi se compliquer la vie ?


Où poser mes lits de plantation ?


Il y a deux paramètres à prendre en ligne de compte lorsque l'on commence un potager. L'ensoleillement et la proximité de la maison.

Choisissez un endroit qui sera ensoleillé la plus grande partie de la journée et assez proche de votre maison. Si votre potager est trop éloigné, vous n'aurez pas envie d'y aller, et vous risquez de l'abandonner rapidement, il faut donc qu'il soit fonctionnel.

Vous pouvez aussi poser vos lits de plantation sur une terrasse. Evitez le balcon, l'eau d'arrosage risque de ne pas plaire à votre voisin du dessous !

Que faire avant l'installation ?


Avant d'installer vos lits de plantation, il vous faudra peut-être nettoyer l'emplacement en retirant des végétaux comme certains arbustes, des ronces et autres plantes installées à l'endroit que vous avez choisi.

Vous devrez également raser l'herbe à l'aide d'un taille bordure. Il est inutile de bêcher la terre il suffit de l'égaliser. Personnellement, je n'ai pas retiré les racines, j'ai parfois des herbes qui poussent dans mes lits de plantation mais elles se retirent facilement.

Posez ensuite votre lit de plantation sur l'endroit adéquat et vérifiez qu'il soit assez plan, sachant que le sol peut s'affaisser avec le temps et que vos lits peuvent "bouger" un peu. Si avec le temps vos lits de plantations ne sont plus tout à fait plans ça n'a pas d'importance, ne soyons pas perfectionnistes.

J'ai posé mon 1er cadre de plantation et après ? 


Vous avez deux options :


  • Posez une fibre textile d'horticulteur au fond de votre cadre en l'agrafant. Ce type de textile laisse passer l'eau mais empêche les herbes de venir pousser parmi vos légumes. Ce type de fibre représente un coût supplémentaire, je n'en ai pas mis.
  • Posez des cartons au fond du cadre, l'idéal étant les grands cartons de déménagement. Attention toutefois qu'ils ne soient pas trop imprimés car l'encre peut dégager des substances toxiques. Les cartons n'empêchent pas les herbes de passer car ils vont pourrir mais ils retardent leur arrivée tout au moins pour la première année, en plus ils apporteront de la cellulose à votre sol.

Après avoir posé vos cartons, ajoutez une couche de paille (bio de préférence), des feuilles mortes, des déchets organiques (de votre cuisine), du compost bien décomposé et du terreau pour arriver à ras bord. Egalisez l'ensemble au râteau.

Vous avez maintenant un lit de plantation surélevé. Notez que nous n'avons pas mis de terre de jardin dedans !

Pourquoi je ne mets pas de terre de jardin dans mes lits de plantation ?


Plusieurs raisons à cela :


  • La terre est pauvre, trop caillouteuse ou c'est de la glaise trop compacte pour accueillir des légumes. 
  • La terre n'évacue pas l'eau correctement qui stagne et entraine la prolifération de moisissures et de bactéries qui risquent de faire pourrir les légumes.
  • La terre est une prairie, elle est remplie de graines qui vont envahir rapidement la surface cultivée.
Rares sont les jardiniers qui ont une terre idéale au potager et, en remplaçant la terre de jardin par un mélange de terreau et de matières organiques, on obtient un substrat riche, aéré et facile à travaillerles légumes vont bien pousser.

Dans le titre de l'article, tu écris potager en carrés, pourquoi ?


L'appellation "potager en carrés" définit la manière dont la surface de plantation est divisée à l'intérieur des lits de plantation, dans cette méthode elle l'est en carrés.

Le fait de cultiver dans des lits de plantations au dessus du sol s'appelle la méthode en surélevé.

La division en carrés c'est quoi concrètement ?

Maintenant on va se munir de nos clous, marteau, crayon et ficelle de jute. Nous avons une longueur de deux mètres linéaires qu'on va diviser en portions d'environ cinquante centimètres (la précision au millimètre n'est pas utile). On va faire la même chose sur la largeur (facile, il n'y a qu'une seule marque à faire).

On va enfoncer un clou au niveau de chaque marque, mais pas complètement.

Maintenant on attache une ficelle de jute dans le sens de la longueur et trois dans le sens de la largeur. Ca commence à être chouette, non ?

A la place des ficelles on peut aussi, selon l'envie et le temps disponible, fabriquer des croisillons avec des baguettes de bois, qu'on pose au dessus des lits de plantation.

Oui, mais sur internet j'ai vu des carrés de 30 ou 40 centimètres, pourquoi les tiens font 50 ?


Parce que j'ai testé sur un de mes lits de plantation la division en carrés de trente et quarante centimètres et que cette façon de diviser la surface ne convient pas au jardinage, surtout bio.

Les jardiniers bio cultivent en général des variétés dites anciennes de légumes et rarement des hybrides F1. Si on prend le cas de la tomate noire de Crimée, c'est une plante robuste qui pousse comme un arbuste, elle est très ramifiée. Il n'est pas nécessaire de retirer les gourmands de ce type de plante et on ne les taille pas non plus.

A maturité la plante peut atteindre cinquante à soixante centimètres d'envergure et même plus. La cultiver dans un espace de trente ou quarante centimètres c'est tout simplement irréaliste, les plantes vont "se marcher dessus". Il en va de même pour la courgette, surtout coureuse, qui va largement dépasser du lit de plantation.

La division en carrés de cinquante centimètres est donc mieux adaptée au jardinage, en particulier bio.

J'ai compris, alors maintenant on plante comment et quoi ?

Comment ?


Si on divise la surface des lits de plantations en carrés, ce n'est pas pour semer et planter en ligne, sinon ça perd son intérêt. Il faut donc apprendre une autre manière de semer et de planter.

Dans ce type de potager, on plante de manière géométrique. Si on prend le cas des radis, on va faire 81 petits trous à l'aide d'un crayon de bois (9 x 9) dans un carré de 50 x 50 et on va semer une seule graine dans chaque trou.

Pour les salades à couper (laitue, mesclun...), on sème de la même manière (25 à 30 trous au total ) mais on sème plus dense (plusieurs graines dans chaque trou).

Je ne vous conseille pas les semis et plantations en vrac (un radis par ci, une betterave par là), vous allez vite en avoir ras-le-bol de fouiller parmi la végétation pour déterrer la betterave qui va bien pour votre menu, à la limite ça peut marcher pour les salades mais uniquement celles qu'on repique, pas les salades à couper.

En plus, certains légumes auront besoin d'être couverts au départ (tomates, poivrons, aubergines, piments...), sauf peut-être si vous habitez dans le sud. Si vous mettez des salades parmi ces légumes elles risquent de "cuire" sous le tunnel de protection quand il va faire chaud, alors que vos légumes "du soleil" auront justement besoin de chaleur. 

Quoi ?

Dans ce type de potager, on peut semer et planter beaucoup de types de légumes, mais pas tout. Les légumes qui s'y prêtent le mieux sont les radis, les salades, les carottes, les betteraves, les panais, les navets, le céleri, les poireaux, les épinards, les pâtissons, les courgettes à condition de les planter dans les angles, les tomates, les haricots, les concombres, les poivrons, les aubergines, les haricots à rames (si, si) et la majorité des herbes aromatiques....

Y a t'il des plantes que je ne peux pas cultiver avec cette méthode ?


Les légumes qui sont mal adaptés à ce type de culture sont les courges et les pommes de terre. Les courges prennent beaucoup de place au sol surtout si elles sont coureuses. Il vaut mieux leur réserver un coin en pleine terre. Les pommes de terre ont besoin d'un grand espace si on veut une récolte suffisante et doivent être butées, il vaut mieux leur réserver un endroit adapté.

Dans la catégorie des herbes aromatiques, évitez la mélisse qui va s'étendre et prendre plus d'un carré de 50 x 50, le fenouil qui prend aussi beaucoup de place d'année en année (voir la photo du haut) et les menthes qui sont très envahissantes.

Evitez également la rhubarbe, trop imposante pour ce genre de culture.

Ca me tente bien mais quels sont les avantages du potager surélevé en carrés ?


  • Pas de bêchage donc pas de douleur lombaires et musculaires. 
  • Pas besoin de motoculteur, donc un jardinage plus écologique et silencieux.
  • Pas de retournement du sol donc une terre dont les meilleurs nutriments restent là où la plante les puise.
  • La possibilité de cultiver des légumes même dans une région où la terre du sol est ingrate (pleine de cailloux).
  • Pas de compactage du sol car on ne met pas les pieds dans les lits de plantation, on travaille autour. 
  • Un meilleur contrôle des herbes indésirables (il y en a moins dans ce type de potager).
  • Un amendement et un équilibrage du sol facilité par rapport au jardinage en pleine terre.
  • Moins de limaces et moins d'escargots dans les plantations.
  • Moins de taupinières (aucune pour l'instant chez moi). Vous pouvez les décourager de creuser en installant une grille en acier au fond du lit de plantation avant de le remplir.
  • Gain de place en concentrant les légumes sur une petite surface.
  • La possibilité de jardiner même à un âge avancé et sans forcément se baisser si on adapte la hauteur des lits de plantations.
  • Moins d'outils à stocker, de simples petits outils (et éventuellement un râteau) suffisent pour aérer le sol au printemps. 

Conclusion

Un potager bio surélevé et divisé en carrés offre une grande possibilité de cultures. Il est facile à entretenir, ergonomique et écologique, en plus de son aspect esthétique. On peut ajouter des lits de plantation au fur et à mesure des années en anticipant ce projet dès le commencement. Le lit de plantation que vous voyez sur les photos a cinq ans d'existence, il y en a dix au total et ils sont toujours en très bon état.

Cette méthode de culture n'étant pas adaptée pour certains types de plantes (courges, pommes de terre), il vaut mieux combiner les modes de culture.

Si vous souffrez de mal de dos ou que vous avez du mal à vous baisser pour jardiner, vous pouvez faire construire des lits de plantation assez haut pour pouvoir jardiner debout, voire assis.

Il ne vous reste plus qu'à vous mettre au travail et vous récolterez de délicieux légumes bio à deux pas de votre porte.

Alors, est-ce que j'ai réussi à vous donner envie de vous lancer ? Si c'est le cas et que vous avez besoin d'autres infos, n'hésitez pas à m'écrire, je me ferai un plaisir de vous conseiller (dans la mesure de mes connaissances en la matière bien sûr).

Et si je veux aller plus loin ?


Voici des outils pour vous aider à vous organiser au potager


logitheque.com (sharewares)
potagerdelacourverte.fr (freeware)
calendriersemis.com

 Le site du créateur de la méthode du potager en carrés (en anglais)


melbartholomew.com 

Vous aimerez peut-être

4 commentaire(s)

  1. Très bel article riche en détails pour le potager bio et en carré. C'est super. J'ai 3 carrés. Pour les aromates, mes cucurbitacées et mes fraisiers.Le reste, c'est potager direct en terre. Que nous enrichissons avec du fumier de cheval BIO. Nous avons découvert une dame qui s'occupe de 3 chevaux, qui les nourrit qu'avec des éléments bio, qui les soignent qu'avec des plantes et qui trie le fumier et le paillage. Et en plus, elle le donne. N'est ce pas merveilleux. Belle journée ensoleillée. Bises

    RépondreSupprimer
  2. Merci Marie !
    En matière de cucurbitacées je ne cultive que les courgettes et pâtissons dans les carrés. Je plante les courges en pleine terre comme ça je gagne des carrés pour autre chose.
    Moi aussi je mets du fumier de cheval (compatible avec le jardinage bio), tu as de la chance d'avoir ce précieux élément gratuitement, profites-en 😊 !
    Belle journée à toi également. Bisous.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai bien aimé ton article sur les carrés. Je t'enverrai si tu veux, des photos de ce que j'ai fait dans mon jardin. A certains endroits, j'ai remplacé les planches par des pierres, mais plus pour y mettre des fleurs. Bises.

    RépondreSupprimer
  4. Merci Al !

    Envoies-moi tes photos, ça peut me donner des idées ��
    Bises.

    RépondreSupprimer

AVERTISSEMENT

Ce blog contient des informations générales sur l’alimentation bio, les plantes, la beauté et la santé naturelles, les projets de bricolage, et les recettes de cuisine. Je mets tout en œuvre pour vous fournir des informations utiles, néanmoins, la confiance que vous accordez à toute information de ce type est à vos propres risques et ne se substitue pas à un avis médical, ou tout autre conseil professionnel de toute nature.