Pâtisseries

BRIOCHE TRESSEE AU CHOCOLAT ET AUX NOISETTES

lundi, février 27, 2017

 recette de briochebio  facile avec du chocolat et des noisettes

Je vous retrouve aujourd'hui sur ce blog pour vous proposer une recette de pâtisserie, je sais que vous aimez ça. Voici une délicieuse brioche tressée, fourrée à la pâte à tartiner au chocolat, avec des noisettes croquantes à l'intérieur.

D'habitude, je fais ma pâte à tartiner maison, mais cette fois je voulais gagner un peu de temps donc j'ai acheté un pot en boutique bio. Bien mal m'en a pris, j'ai été très déçue par le produit. Impossible à tartiner sur la pâte à brioche, alors que j'ai stocké mon pot de pâte à tartiner dans mon placard.

recette de brioche tressée

Je l'ai fais chauffer au bain-marie, elle est bien sûr devenue ultra liquide. J'ai du la faire refroidir pendant un temps interminable. Pour accélérer le refroidissement car ma pâte à brioche était étalée sur mon plan de travail, je l'ai placée au réfrigérateur, en vérifiant toutes les 5 minutes pour qu'elle ne durcisse pas trop. Les dernières 5 minutes ont été fatales, elle avait trop durci, je revenais au point de départ. Pour finir, j'ai fait chauffer mon four et j'ai placé le pot de pâte à tartiner dedans quelques minutes, j'ai enfin réussi à obtenir un produit tartinable.

En goûtant la pâte à tartiner à la cuillère, j'ai eu l'impression de manger une crème au beurre sucrée avec un léger goût de noisette. La saveur du chocolat, pourtant mentionnée sur l'étiquette, était absente. Autant dire que je n'en rachèterai pas.

C'est la deuxième fois que je suis déçue par un produit bio transformé acheté dans une boutique spécialisée. Alors, est-ce moi qui suis devenue exigeante à force de faire beaucoup de choses moi-même, ou est-ce que la démocratisation du bio et l'eldorado qu'il représente pour certains industriels entrainent une arrivée sur le marché de produits estampillés AB parce que c'est vendeur, mais à la saveur et à la texture déplorables ?

Pour moi, un produit bio transformé ne doit pas seulement afficher le logo AB parce qu'il est issu de l'agriculture biologique, ce n'est pas suffisant. Au vu du prix qu'on le paie, il doit aussi répondre à une exigence de qualité dans l'élaboration de la recette et les quantités d'ingrédients utilisés.

Une pâte à tartiner au chocolat sans aucun goût de chocolat, avec une quantité de beurre de cacao phénoménale, ce n'est pas un bon produit. Je ne paie pas pour manger uniquement du gras avec du sucre, même si c'est bio, sinon j'achète une plaquette de beurre, ça me reviendra moins cher. Vous noterez que je ne cite pas la marque du produit ni le magasin où je l'ai acheté pour ne pas être accusée de diffamation, car bloguer n'est pas sans conséquence.

J'avoue que je me suis fait avoir sur ce coup là, je n'ai pas vérifié les ingrédients au moment de l'achat, habituée à faire confiance au bio des magasins spécialisés, eh bien ce ne sera plus la cas. On est en droit d'exiger un produit avec une qualité équivalente à la valeur de l'argent que que l'on donne en contrepartie. J'ai bien l'impression que dans les mois et années à venir, le client du bio va devoir être très vigilent et exigeant, car il s'ouvre de plus en plus de boutiques bio en France, tout le monde veut vendre du bio pour le profit, c'est un peu comme la ruée vers l'or. 

En tous cas, j'espère que cette recette de brioche vous plaira et si vous voulez connaitre avec certitude les ingrédients de votre pâte à tartiner, vous pouvez la faire vous-même.

Voici deux recettes de pâte à tartiner homemade sur ce blog :

Crème à tartiner au chocolat noir, amandes et nougat de montélimar
Pâte à tartiner végétale aux chocolat noir et aux noisettes

Brioche tressée au chocolat et aux noisettes


Préparation : 40 minutes
Cuisson : 25 minutes
Portions : 8 à 10

Ingrédients
  • 350 g de farine T80
  • 2 pincées de sel gris
  • 3 cuillères à soupe de sucre complet
  • 10 g de levure de boulanger sèche
  • 40 g de beurre doux à température ambiante
  • 150 ml de kéfir ou de lait fermenté
  • 1 œuf
  • 1 pot de pâte à tartiner au chocolat et aux noisettes de 350 g
  • 100 g de noisettes
  • du sucre glace (facultatif)

Matériel
  • une plaque à pâtisserie + une feuille de papier de cuisson
  • un robot ou un grand saladier
  • deux saladiers moyens
  • un grand couteau très bien aiguisé
  • un rouleau à pâtisserie



Instructions

Versez la farine, le sel, le sucre et la levure sèche dans le bol du robot ou le saladier.
Commencez à mélanger les ingrédients.
Coupez le beurre en petits morceaux et ajoutez-les aux autres ingrédients.
Dans le second saladier mélangez l’œuf et le kéfir puis versez le mélange dans le bol du robot.
Pétrissez jusqu' à obtention d’une pâte dense (elle ne formera pas forcément une boule).
Sortez la pâte du bol et posez-la sur votre plan de travail fariné.
Formez une boule, si la pâte colle aux doigts vous pouvez ajouter un peu de farine (n’en ajoutez pas trop sinon la pâte risque de devenir sèche).
Huilez l’un des deux saladiers disponibles et placez la boule de pâte dedans, couvrez avec une serviette propre et laissez lever 1 heure dans un endroit chaud.
Posez la feuille de papier de cuisson sur la plaque à pâtisserie et mettez-la en attente.
Lorsque la pâte a suffisamment levé sortez-la du saladier et posez-la sur le plan de travail fariné.
Etalez la pâte au rouleau pour former un rectangle d’environ 25 cm x 40 cm (la précision n’est pas nécessaire), il faut juste que la pâte ne soit ni trop fine, ni trop épaisse.
Etalez la pâte à tartiner sur toute la surface de la pâte à brioche en laissant 2 cm de bords libres tout autour.
Placez les noisettes dans un sac de congélation ou une serviette de cuisine propre et broyer-les grossièrement (ne le faites-pas au robot elles seraient réduites en poudre).
Parsemez les ¾ des noisettes sur l’ensemble de la pâte à tartiner.
Farinez-vous les mains et roulez la pâte sur elle-même pour former un boudin en commençant par le côté le plus long.
Placez le boudin de manière perpendiculaire à vous.
Coupez le boudin en deux dans le sens de la largeur (de haut en bas) en commençant à environ 5 cm du haut et écartez légèrement les deux parties coupées.
Commencez à tresser les deux parties du boudin en les faisant se chevaucher l’une sur l’autre et en plaçant les parties coupées vers le haut.
Lorsque la tresse est terminée pincez l’extrémité du bas.
Entaillez l’extrémité du haut et pincez-la.
Pliez la tresse pour former un cercle et reliez les deux extrémités en les plaçant l’une sur l’autre pour former une soudure nette.
Déplacez la tresse sur la plaque à pâtisserie (cette étape est délicate, j’ai glissé ma tresse sur le fond plat d’un moule rectangulaire démontable avant de la transférer sur la plaque).
Couvrez la tresse avec une serviette propre et laissez-la lever 30 minutes dans un endroit chaud.
Dix minutes avant la fin de la levée faites chauffez le four à 180 °C.
Enfournez la tresse et laissez-la cuire 25 minutes.
Lorsqu’elle est cuite sortez la brioche du four et laissez-la tiédir.
Vous pouvez la saupoudrer avec du sucre glace et quelques noisettes broyées avant de la déguster.



© http://lecarnetsurletagere.blogspot.fr
 
Print_me

Vous aimerez peut-être

4 commentaire(s)

  1. Ok !
    Mais avec le vent qu'on a ça risque de balloter sur la route 😁
    Bises

    RépondreSupprimer
  2. De la douceur d'une bonne part de brioche !en ces jours de pluie et de vent !
    Oh! Oui, il faut toujours faire attention aux produits que l'on achète,même en bio,je le fais systématiquement,le bio doit rapporter" cela va devenir une Régle pour certain qui se lancent dans le circuit! Lorsque l'on prépare des produits maison,avec' des ingrédients de "réelle qualité",nos papilles deviennent plus exigeantes ! Souvent les industriels avec poudres,colorants et arômes ect..nous font croire presque aux paradis,ils sont obligés de vendre du rêve à grand renfort de publicité!....ect...!
    Pour la pâge à tartiner,une marque italienne,qui fabrique aussi des confitures s'en tire pas mal,même une sans sucre ajouté ! En magasins bio et certaines épiceries fines ! Bonne fin de journée ��

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Annie, ça me fais plaisir d'avoir un petit mot de ta part.
    Oui, tu as absolument raison, les industriels nous vendent du rêve et il faut croire que ça marche puisqu'on l'achète !
    Je connais la marque italienne de pâte à tartiner dont tu parles, c'est pour l'instant la meilleure que j'ai goûté.
    Mais je voulais tester une marque que je ne connaissais pas, voilà ce que c'est que d'être trop curieux 😁
    La prochaine fois je reprendrai la fameuse marque au nom italien !
    Vent et grosse pluie ici aussi, on a besoin d'eau avant nos plantations.
    Passes une très belle journée et à bientôt 😊

    RépondreSupprimer

AVERTISSEMENT

Ce blog contient des informations générales sur l’alimentation bio, les plantes, la beauté et la santé naturelles, les projets de bricolage, et les recettes de cuisine. Je mets tout en œuvre pour vous fournir des informations utiles, néanmoins, la confiance que vous accordez à toute information de ce type est à vos propres risques et ne se substitue pas à un avis médical, ou tout autre conseil professionnel de toute nature.