Europe Centrale

GNOCCHI POLONAIS (KOPYTKA)

samedi, janvier 14, 2017

recette de gnocchi faits maison

La culture culinaire slave et latine sont aux antipodes, et pourtant, les Italiens ne sont pas les seuls à détenir le monopole de la fabrication des gnocchis, les polonais en font aussi, qui l'eut crû ?

Les kopytka sont donc bien des gnocchis slaves. Ils font partie des plats traditionnels polonais et on les cuisine à toutes les sauces. Kopytka signifie "petit sabots" en référence à leur forme, mais dans la région de ma maman du côté de Poznań, on les appelle szagówki qui signifie "coupé en biais". La texture des kopytka doit rester tendre à l'intérieur.

gnocchi faits maison

Cette spécialité se mange soit seule nappée d'une sauce, soit en accompagnement du gulash ou d'autres plats de viande. Comme les gnocchis italiens, on peut manger les kopytka juste cuits à l'eau, ou dorés à la poêle comme je l'ai fait.

comment faire des gnocchis

J'ai préparé les kopytka en trois versions : nature, au broccoli et enfin à la courge. L'hiver, ça permet d'ajouter des légumes au menu et de mettre de la saveur et un peu de couleurs dans l'assiette.

Accompagnés d'une sauce crémeuse au parmesan (oui je sais le parmesan ce n'est pas polonais !), ils font un délicieux petit plat que j'ai servi en version végétarienne.

Comme toutes les recettes faites maison traditionnelles, celle-ci demande de la disponibilité. Prévoyez du temps et une grande table de cuisine pour être à l'aise lors de la manipulation de la pâte. Les kopytka se congèlent très bien une fois cuits à l'eau, il suffit de les décongeler la veille du repas et les faire dorer à la poêle.

Kopytka (gnocchi polonais)


Préparation : 1 h 30 environ
Cuisson : 30 à 40 minutes
Portions : 4 à 6

Ingrédients

Pour les kopytka
  • 1 kg de pommes de terre à chair tendre
  • 2 oeufs
  • 300 g de farine de blé type 80
  • 1 petite courge butternut
  • 1 petit brocoli
  • 3 pincées de sel gris
  • de l’huile d’olive
  • un gros oignon
  • un peu de beurre

Pour la sauce
  • 250 ml de crème d’amande
  • 1 cuillère à café d’arrow-root
  • 50 g de parmesan râpé
  • sel gris, poivre du moulin
  • muscade

Matériel
  • une grande casserole
  • une plaque à pâtisserie + 1 feuille de papier de cuisson
  • 3  grands bols
  • un presse-purée manuel
  • un grand saladier
  • une marmite haute
  • une écumoire
  • un grand plat
  • une grande poêle à fond épais




Instructions

Pour les kopytka

Faites chauffer le four à 180 °C.
Posez la feuille de papier de cuisson sur la plaque à pâtisserie.
Coupez la courge en deux et retirez les graines.
Posez les deux moitiés de courge sur la plaque à pâtisserie avec  la partie coupée vers le haut, versez un filet d’huile d’olive sur le dessus des courges et enfournez.
Laissez la courge rôtir environ 20 à 30 minutes.
Epluchez les pommes de terre, coupez-les en gros cubes et faites les cuire à l’eau salée environ 20 minutes.
Faites cuire le brocoli dans de l’eau salée séparément jusqu’à ce qu’il soit tendre.
Lorsque les pommes de terre et le brocoli sont cuits, égouttez-les et réduisez-les en purée dans des bols séparés, laissez-les tiédir.
Lorsque la courge est tendre, sortez la plaque du four.
Retirez la pulpe de la courge avec une cuillère à soupe, réduisez-la en purée fine et laissez-la tiédir dans un bol, jetez la feuille de papier cuisson et gardez la plaque sous la main.
Versez la farine dans le saladier, ajoutez les œufs, le sel et les pommes de terre tiédies.
Mélangez la préparation jusqu’à ce qu’elle forme une boule de pâte (la pâte est très souple et elle doit le rester).
Lavez vos mains et farinez la plaque à pâtisserie.
Farinez le plan de travail et vos mains de nouveau, posez la pâte sur le plan de travail.
Coupez-la en trois portions.
*Dans une des portions réalisez un boudin d’environ 2 cm de diamètre (pour plus de facilité divisez la portion en deux ou trois).
Aplatissez très légèrement le dessus du boudin avec les doigts.
Avec le grand couteau découpez des rectangles en biais d’environ 1, 5 cm de large.
Posez les petits rectangles sur la plaque à pâtisserie, réservez.
Lavez le saladier, séchez-le et replacez une des portions de pâte restante dedans.
**Ajoutez la purée de brocoli et incorporez-la à la pâte, au besoin farinez vos doigts au fur et à mesure car la texture est collante (n’ajoutez pas trop de farine sinon les kopytka seront trop fermes).
Répétez l’opération à partir de * en posant les rectangles sur une autre plaque à pâtisserie ou un coin de la table fariné.
Lavez de nouveau le saladier et répétez la même opération (à partir de **) avec la purée de courge.
Lorsque les kopytka sont tous prêts, remplissez la marmite avec de l’eau froide jusqu’à moitié et faites-la chauffer jusqu’à ébullition.
Baissez le feu pour maintenir l’eau frémissante et jetez les kopytka dans l’eau avec précaution pour ne pas vous ébouillanter (procédez par petites quantités, environ 10 à 12 rectangles à la fois).
Mélangez-les délicatement avec une cuillère en bois.
Laissez cuire les kopytka environ 2 à 3 minutes et lorsqu’ils remontent à la surface sortez-les à l’aide de l’écumoire et placez-les sur le plat.
Faites cuire le reste des kopytka de la même manière jusqu’à épuisement du stock.
Lorsque tout est cuit, épluchez l’oignon, émincez-le et faites le revenir dans l’huile d’olive jusqu’à ce qu’il soit doré, retirez-le de la poêle et réservez-le.
Ajoutez une noisette de beurre dans la poêle et un petit filet d’huile d’olive et faites revenir les kopytka jusqu’à ce qu’ils soient dorés, ajoutez les oignons frits et mélangez bien l’ensemble (procédez par portions).
Placez les kopytka dorés dans un grand plat allant au four au fur et à mesure, et maintenez-les au chaud recouverts avec une feuille de papier cuisson froissée.

Pour la sauce

Versez la crème d’amande et l’arrow-root dans la petite casserole et mélangez les ingrédients au fouet.
Faites-les chauffer sur feu moyen en mélangeant continuellement la préparation jusqu’à ce qu’elle épaississe.
Ajoutez le parmesan râpé, la muscade, le sel et le poivre et mélangez de nouveau.
Servez les kopytka chauds nappés de sauce.


Note

Pour gagner un peu de temps, vous pouvez réaliser les kopytka en version nature (sans brocoli et sans courge).
Pour les servir en accompagnement d’un plat de viande divisez la recette par deux.



© http://lecarnetsurletagere.blogspot.fr
 
Print_me

Vous aimerez peut-être

0 commentaire(s)

AVERTISSEMENT

Ce blog contient des informations générales sur l’alimentation bio, les plantes, la beauté et la santé naturelles, les projets de bricolage, et les recettes de cuisine. Je mets tout en œuvre pour vous fournir des informations utiles, néanmoins, la confiance que vous accordez à toute information de ce type est à vos propres risques et ne se substitue pas à un avis médical, ou tout autre conseil professionnel de toute nature.