Europe Centrale

GOULASH HONGROIS (GULYÁS) ET GALETTES DE POMMES DE TERRE POLONAISES (PLACKI ZIEMNIACZANE)

vendredi, novembre 11, 2016

 recette de goulash hongrois, gulyas, et galettes de pommes de terre

Quand on parle de goulash, on pense forcément à la Hongrie, le pays du paprika. Pourtant, le goulash fait aussi partie de la culture culinaire d'autres pays slaves, chacun l'adaptant à sa sauce, c'est le cas de le dire.

Le goulash est un ragout de viande en sauce légèrement piquant, mais il ne doit pas brûler les papilles, il faut donc apprendre à doser les épices. Il est reconnaissable à sa couleur rouge dûe à la présence du fameux paprika de Hongrie.

Traditionnellement, le goulash aussi appelé gulyás ou pörkölt (ragout) était préparé avec de la viande de mouton et cuit dans un chaudron placé au dessus de braises, il s'imprégnait alors d'une saveur légèrement fumée.

La recette a évolué au fil du temps, de nos jours les gulyás contiennent d'autres types de viandes. Ils peuvent être préparés avec une ou plusieurs variétés de viandes dans la même recette, je vous suggère de la viande bio si vous en avez la possibilité, vous verrez la différence de qualité et de goût est notable. Et bien sûr, nul besoin de posséder un chaudron pour apprécier quand même un bon gulyás.

Il existe également une soupe de gulyás qui est plus liquide que le ragout : le gulyásleves. Sa recette est identique au gulyás, le plat est juste plus liquide et accompagné de pommes de terre ou de pâtes faites maison, pour lui donner de la consistance.

Les versions de gulyás sont nombreuses, on dit qu'il y a autant de recettes de gulyás qu'il y a de cuisinières en Hongrie, et je vous assure que c'est à peine exagéré.

Un bon gulyás doit cuire longtemps à feu doux pour que les saveurs se mélangent entre elles et que la viande soit fondante, mais il doit rester suffisamment de liquide dans la cocotte en fin de cuisson pour qu'elle baigne dedans. Ce que j'aime à la fin du repas, c'est finir la sauce qui reste dans la casserole en trempant des morceaux de pain grillé dedans, c'est la cerise sur le gâteau, si je puis dire.

recette de galettes d epommes de terre

Etant d'origine polonaise, comme vous le savez, je vous propose aujourd'hui la recette du gulyás servi "po polsku", accompagné de galettes de pommes de terre, on les appelle "placki ziemniaczane" (prononcez platski jiemniatchanai), vous verrez c'est délicieux. 

Et vous savez quoi ? le gulyás est encore meilleur servi le lendemain réchauffé. Ce qui permet de le préparer la veille, et d'avoir uniquement les galettes de pommes de terre à faire cuire le lendemain, qui elles aussi sont délicieuses, même froides. Alors chers lecteurs et lectrices, à vos chaudrons marmites !

Gulyás (goulash hongrois) et placki ziemnaczane (galettes de pommes de terre polonaises)

Préparation : 20 minutes
Cuisson : 2h environ
Portions : 4

Ingrédients

Pour le goulash
  • 450 g de viande de bœuf (morceaux pour bourguignon)
  • 500 g de viande de porc ( morceaux pour sauté de porc)
  • 2 cuillères à soupe de farine de blé
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 2 carottes
  • 2 petits poivrons rouges
  • 1 petite boite de tomates pelées
  • 2  cuillères à soupe de paprika de Hongrie
  • ½ cuillère à café rase de piment de Cayenne
  • ½  litre de bouillon de légumes
  • 1 cuillère à café de graines de cumin moulues (facultatif)
  • 2 feuilles de laurier séchées
  • sel gris, poivre du moulin

Pour les galettes de pommes de terre

  • 1 kg de pommes de terre
  • 1 oignon
  • 2 œufs
  • 2 cuillères à soupe de farine de blé
  • sel gris, poivre du moulin
  • de l’huile d’olive pour la cuisson
Matériel
  • une cocotte en fonte ou une marmite à fond épais
  • une grande assiette
  • un petit saladier ou un grand bol
  • une petite casserole pour le bouillon
  • un grand saladier
  • une grande poêle à fond épais
  • un grand plat de service
  • une feuille d’aluminium.


Instructions

Pour le goulash

Lavez et détaillez le poivron en fines lamelles, réservez.
Lavez les carottes, épluchez-les et coupez-les en rondelles moyennes.
Videz les tomates pelées dans le petit saladier et coupez-les en petits morceaux si elles sont entières, gardez le jus.
Découpez la viande en gros morceaux (pour qu’elle garde tout son moelleux  à la cuisson).
Déposez les deux cuillères à soupe de farine dans l’assiette et plongez-y chaque morceau de viande pour l’enrober.
Faites chauffez l’huile dans la marmite (ou cocotte).
Dès que l’huile est bien chaude, ajoutez  la viande et faites-la revenir jusqu’à ce qu’elle soit braisée.
Retirez la viande de la cocotte et placez-la sur l’assiette en attente.
Retirez la cocotte du feu.
Epluchez l’oignon et l’ail, émincez finement l’oignon et pilez l’ail.
Replacez la cocotte sur le feu et faites-la chauffer.
Ajoutez un filet d’huile d’olive si nécessaire et jetez-y l’oignon.
Faites le revenir jusqu’à ce qu’il soit translucide, puis ajoutez l’ail pilé et faites-le revenir une à deux minutes, en mélangeant bien les ingrédients.
Faites chauffez le bouillon.
Ajoutez la paprika et le piment de Cayenne dans la cocotte, mélangez et faites revenir  encore une minute.
Ajoutez la viande braisée dans la cocotte, le poivron, les tomates pelées avec le jus, les carottes, le cumin si vous l’utilisez, le laurier, salez et poivrez légèrement puis, versez le bouillon de légumes chaud.
Mélangez la préparation et couvez la cocotte.
Laissez cuire le ragout sur feu doux environ deux heures, ou jusqu’à ce que la viande soit bien tendre, mais qu’il reste du liquide jusqu’au trois quart.
Lorsque le goulash est cuit, rectifiez l’assaisonnement si besoin.
Servez chaud avec les galettes de pommes de terre.

Pour les galettes de pommes de terre

Lavez les pommes de terre, épluchez-les et râpez-les sur la grille fine, égouttez les si elles libèrent beaucoup d’eau et versez-les dans le saladier, mettez en attente.
Epluchez l’oignon et émincez-le finement, ajoutez-le dans le saladier avec les pommes de terre.
Ajoutez les œufs, la farine, le sel et le poivre et mélangez bien la préparation.
Faites chauffez la poêle à blanc quelques instants puis, versez un filet d’huile d’olive dedans.
Avec une cuillère à soupe, déposez des quantités de préparation de façon à obtenir des galettes d’environ 10 cm de ø, aplatissez chaque galette avec le dos de la cuillère pour qu’elle soit bien plane.
Faites dorez les galettes sur leurs deux faces, puis déposez-les dans le plat et gardez au chaud enveloppé de la feuille d’aluminium jusqu’au moment de servir.
Servez les galettes dans leur plat de service.


Note 

Le goulash est encore meilleur servi le lendemain.
Les galettes de pommes de terre peuvent également être dégustées froides pour accompagner une salade composée, par exemple.


© http://lecarnetsurletagere.blogspot.fr
Print_me

Vous aimerez peut-être

8 commentaire(s)

  1. Délicieux. Je comprends pourquoi tu finis ta sauce avec du pain grillé. Je trouve que c'est un plat parfait pour un dimanche ou jour férié comme aujourd'hui. Quand on a un peu de temps devant soi. Belle journée.

    RépondreSupprimer
  2. En effet, c'est le genre de plat qu'on mange le week-end, en prenant son temps.
    Bon long week-end à toi Marie !

    RépondreSupprimer
  3. Tout à fait en accord avec vos propos ! Ce plat est à débuter en toute convivialité, bien préparé,ce doit être délicieux . Entre parenthèses,bravo cChristine !!!,en buvant mon thé, j'ai eu la surprise agréable de te lire..eh! Oui, en feuilletant l'écolomag de Novembre Décembre,journal que je trouve "positif" . Bonne soirée,la courageuse ! 😊 💮

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Annie,

    Ravie de te voir ici 😃
    Oui, c'est un plat délicieux, idéal pour un repas convivial, comme tu dis.
    J'aime aussi le magazine Ecolomag, et les sujets qu'il y a dedans !

    Bon grand WE à toi Annie, à bientôt 🍁

    RépondreSupprimer
  5. Encore une belle recette pour l'automne et l'hiver : j'adore les plats mijotés et parfumés. Merci pour ce partage et bonne soirée. Isabelle

    RépondreSupprimer
  6. Merci d'être passée pour laisser ton avis Isabelle !
    Je te souhaite une bonne soirée également.

    RépondreSupprimer

AVERTISSEMENT

Ce blog contient des informations générales sur l’alimentation bio, les plantes, la beauté et la santé naturelles, les projets de bricolage, et les recettes de cuisine. Je mets tout en œuvre pour vous fournir des informations utiles, néanmoins, la confiance que vous accordez à toute information de ce type est à vos propres risques et ne se substitue pas à un avis médical, ou tout autre conseil professionnel de toute nature.