Trucs & Astuces Culinaires

MES PETITES ASTUCES POUR MANGER BIO SANS ME RUINER

mardi, février 09, 2016



Si vous êtes un(e) fervent(e) lecteur(trice) de ce blog, ce dont je ne doute pas, vous avez du remarquer que je vous donne de temps en temps des petites astuces pour vous organiser dans votre quotidien culinaire.

Cette fois, je vous ai préparé un petit article sur la manière de manger bio sans vous ruiner, si vous désirez choisir ce mode d'alimentation.

J'entends souvent dire que le bio est cher. Mais il faut comparer ce qui comparable. L'agriculture traditionnelle bénéficie de plus de subventions que l'agriculture bio, et les subventions ce sont nos impôts.
 
Ces subventions, c'est ce qui permet la baisse des prix dans les magasins. En quelque sorte, on nous fait économiser d'un côté, et on nous le reprend de l'autre.

Alors effectivement, en achetant bio on paie à travers nos impôts de la nourriture que l'on ne consomme pas. Mais en contrepartie, on mange plus sainement.

Beaucoup d'entre vous aimeraient manger bio, mais certains pensent qu'il faut un gros budget pour y arriver. Moi aussi je le croyais, jusqu'à ce que j'apprenne comment faire pour y parvenir.

Quand on n'a pas un gros budget, il faut procéder à quelques ajustements dans sa vie quotidienne pour pouvoir acheter des aliments biologiques, il n'y a pas de secrets.
 
Je vais vous donner quelques astuces pour y parvenir. Ce sont celles que j'ai moi-même mis en place dans mon quotidien. Vous allez vous rendre compte qu'on peut manger du bio, tout en restant raisonnable.

REVOIR SES PRIORITES

Ca semble une évidence pour ceux d'entre nous qui ont choisi l'alimentation biologique. Pour nous, ça fait partie de l'une de nos priorités.

Mais ça ne l'est pas pour tout le monde. Entre les achats de vêtements, de cosmétiques, d'objets de déco divers et variés, de petites sorties payantes chaque mois, et se nourrir bio, il va falloir choisir.

Revoir vos priorités en matière de dépenses est donc une question de choix si vous voulez manger bio.

REVOIR SON EQUILIBRE ALIMENTAIRE

Ceux qui ont choisi de se tourner vers l'alimentation bio ont dû revoir leur équilibre alimentaire.

On mange d'abord pour garder son corps en vie, et lui apporter les nutriments nécessaires pour le construire et lui garder sa bonne santé le plus longtemps possible.

Revoir votre équilibre alimentaire, c'est supprimer de vos placards les aliments qui n'apportent rien d'un point de vue nutritif. Les denrées concernées sont celles à calories vides et chargées d'additifs chimiques en tout genre comme les sodas, les biscuits apéritifs, les sucreries, les pâtisseries industrielles, les desserts lactés, etc. La liste est longue, il suffit de déambuler dans les rayons des supermarchés pour s'en rendre compte.

En supprimant ces denrées alimentaires à faible pouvoir nutritif, vous libérez du budget que vous pouvez utiliser pour acheter des aliments bio, et vous faire plaisir en mangeant des aliments qui ont de la saveur.

CUISINER

Dans les magasins d'alimentation biologique, on trouve aussi des aliments tout préparés, mais le concept premier de ce type de magasin c'est de préparer soi-même ses repas avec des ingrédients de base. D'ailleurs, en magasins bio, on trouve beaucoup plus de denrées de base que de plats tous prêts, en tous cas en province.

En cuisinant à partir d'ingrédients de base, vous faites des économies, surtout  si vous avez des enfants. Pour manger bio, il n'est pas nécessaire de faire de la cuisine de Chef avec moult ingrédients complexes, ni de passer des heures à la cuisine à créer des présentations élaborées. Il suffit d'être un peu créatif et d'oser expérimenter.
 
Cuisinez, c'est se réapproprier un savoir-faire que les générations d'aujourd'hui ont en partie perdu. Un savoir-faire que vous pourrez à votre tour transmettre à vos enfants. En cuisinant, vous faites également des choix, ceux des ingrédients que vous mettez dans votre assiette.

S'ORGANISER 

Là, je vais vous donner quelques petites idées que j'ai mises en place dans mon quotidien pour ne pas éparpiller mes dépenses.

Le menu 

La première chose pour bien se gérer, c'est de faire un menu. Je prépare mes menus toutes les semaines. En préparant des menus à l'avance, on peut gérer l'équilibre alimentaire sur la semaine et prévoir des ingrédients moins chers certains jours si le budget est un peu serré.

La liste de courses

Après le menu, il est tout naturel de faire une liste de courses. Elle permet de s'en tenir uniquement à ce qui est inscrit dessus et de ne pas exploser son budget.

La liste de courses a un autre avantage, celui d'avoir tout sous la main au moment de préparer les repas.

Il existe une petite application très pratique qui permet de gérer les menus et la liste des courses, si vous désirez des informations à ce sujet, n'hésitez pas à le faire dans les commentaires.

Les plats one-pot

Comme je l'ai dis plus haut, il n'est pas nécessaire de préparer des repas de grands Chefs avec des présentations individuelles. Quand le budget repas est un peu juste, on peut se contenter d'un plat unique pour toute la famille dans lequel on veille à garder l'équilibre alimentaire : glucides, protéines, lipides, vitamines, minéraux et fibres.

On réservera les petits plats raffinés pour les occasions spéciales, ou quand les finances le permettent.

Congeler et conserver

Pour moi, jeter de la nourriture qui n'est pas périmée est une aberration de notre société de consommation. Même les restes de certains plats peuvent être réutilisés. Pâtes, riz, boulgour, haricots et autres ingrédients de base peuvent être congelés et réutilisés dans d'autres recettes.

Dans un précédent post, je vous donne une astuce anti gaspillage de la nourriture, qui est valable pour tous les ingrédients de base.

ACHETER EN VRAC - ACHETER EN GROS

Depuis que j'ai découvert l'achat en vrac, j'ai augmenté de manière significative ma consommation d'aliments bio.

Les ingrédients en vrac sont moins chers car on ne paie pas tout le processus qui consiste à les emballer.

Le vrac a un autre avantage, on produit moins de déchets, ce qui est une bonne chose pour la planète et pour notre porte-monnaie. En achetant en vrac, on limite les coûts de traitements des déchets puisqu'on en produit moins.

Acheter en gros est une autre manière de faire des économies. Dans les magasins bio, on trouve du sucre, de la farine et d'autres ingrédients en sacs de plusieurs kilos.

PRIVILEGIER LES CIRCUITS COURTS

Si on veut économiser un peu sur les coûts intermédiaires, on peut se procurer les marchandises directement à la source.

Il existe différents circuits courts qu'on peut emprunter pour trouver du bio.

Le marché

Je trouve très agréable de faire mes courses en plein air. Les producteurs savent conseiller et écouter leurs clients. Quand il n'y a pas trop de monde, ils prennent même le temps de vous expliquer leur métier, et nouer une relation de confiance avec vous.

Les minoteries

J'ai découvert récemment l'adresse d'une minoterie à vingt minutes de chez moi. Là aussi, j'ai bénéficié du conseil de la vendeuse. A la minoterie, on peut acheter des sacs de farine de un à vingt-cinq kilos. Les prix sont plus attractifs qu'en magasin. On peut aussi se regrouper à plusieurs et partager les achats.

Les fermes des paysans producteurs

Viandes, légumes, fruits, pains, miels...peuvent être achetés directement chez les producteurs. On peut obtenir les adresses des guides de points de vente bio en cherchant sur internet.

Les Amap

Attention, toutes les AMAP ne proposent pas des produits bio. Mais le concept d'une AMAP, c'est de privilégier l'agriculture paysanne et biologique. Ce système possède des avantages et des inconvénients, car il nécessite un engagement de la part du consommateur sur plusieurs mois, et le contenu des paniers est imposé.

JARDINER

Là, je vais aborder un thème qui m'est très cher car je possède un potager, et que le jardinage est une de mes passions.

Pour moi, c'est le circuit le plus court, comme je le dis toujours : - en consommant les légumes de notre potager, on ne peut pas trouver plus local.

Il n'est pas nécessaire d'avoir un potager de plusieurs centaines de mètres carrés pour récolter des légumes. Il n'est pas non plus nécessaire de bêcher, ni de passer le motoculteur. Il existe des techniques de jardinage alternatives, qui permettent de cultiver des légumes dans son jardin sans se casser le dos et se ruiner en outillage onéreux. Il existe de nombreux ouvrages sur ces techniques modernes.

Bien sûr, mais ça va sans dire, il n'est pas question d'utiliser des produits chimiques dans son potager.

Et puis, faire quelques mètres à pied pour ramasser des légumes frais, c'est un plaisir et un confort inestimables.

Et vous, quel circuits empruntez vous pour faire vos achats bio ? Avez-vous d'autres plans pour manger bio sans vous ruiner auxquels je n'aurais pas pensé ?

Vous aimerez peut-être

6 commentaire(s)

  1. Je n'aime pas les supermarchés et n'y vais que pour le très gros et mes courses y sont rapides, tournant autour d'une dizaine de produits...dont la farine bio T65 qui est ma base pour un pain, à laquelle j'ajoute seigle, ou sarrasin ou/et T150 achetée en diet. Dans ce même magasin, j'y trouve des oeufs bio (les 10 à 2.30) et également le poulet fermier bio (autour de 15/17€).
    Par ailleurs, je dis toujorus, même si on ne peut pas toujours manger bio, il faut au moins choisir du produit de qualité (fermier, et un légume qui sent bon, le plus local possible comme tu le soulignes); le pire est de penser qu'on va être malade si on n'a pas mangé selon ses convictions, c'est celà même qui va rendre malade. Enrfin, je conseille et utilise quasi quotidiennement, le vitaliseur qui permet une cuisson vapeur douce non destructrice qui élimine les pesticides de surface. Je recommande également une cuisson courte afin d'avoir de bons légumes croquants (sauf les pommes de terre bien sur). Chez "bio C bon" on trouve tous les jours des fruits moins chers qui certes ont déjà un peu vécu mais qui sont encore bons.
    Comme toi, je préconise de faire tout soi même. ça prend autant de temps que d'aller faire ses course, se garer prendre un caddy etc..., c'est bien meilleur et bien moins cher. je fais pour 6 ou 8 (nous sommes deux) et je barquette pour le congélateur = même gaz, même temps. Je garde les épluchures (congélateur) pour en faire de bons bouillons. J'achète des poissons as chers (les sardines les mulets (muge) et les maquereaux ne sont pas des poissons d'élevage et contiennent de bonnes graisses).
    Je fais quelquefois de la cueillette sauvage (thym, romarin, laurier, poireaux, roquette, prunes, fugues, mures, tilleul, pissenlit, origan...) (demain je vais à une sortie "plantes" pour en connaitre davantage.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis d'accord avec toi à 200% !
    C'est vrai qu'on se ressemble sur notre manière de vivre, ça me fait plaisir de voir qu'il y a des gens qui ont les mêmes valeurs que moi et qui veulent un autre monde que celui qu'on nous a construit.
    Je te suggère de te rendre en boutique bio et de comparer les prix de certains produits, comme la farine et les oeufs, pour voir si ça vaut pas plus le coup en mag bio.
    On a fait le calcul avec mon homme et les oeufs en mag bio sont au même prix que les bio en supermarché, aucun intérêt de faire plusieurs magasins dans ce cas.
    J'ai vu que la crème d'amande bio d'une marque bien connue en supermarché est plus chère de 0,50 cts que celle en mag bio, c'est énorme.
    Le bio industriel c'est pour arnaquer les gens qui n'osent pas aller dans les boutiques bio.
    Maintenant on est pas obligé de tout acheter bio, d'ailleurs on ne trouve pas tout en version bio.

    RépondreSupprimer
  3. mon fils a eu l'occasion d'aller à Nantes pour son boulot et il en est revenu enchanté, m'en a dit un bien fou! faudra que j'y aille un jour...fait un peu loin!

    RépondreSupprimer
  4. lol, quand tu réponds, tu vas au dessus sur "répondre" mais celui qui est sur la même ligne que ton premier com

    RépondreSupprimer
  5. Nantes est une ville sympa, mais j'y vais rarement, car d'une part je suis une campagnarde, et puis pour se garer c'est la cata !

    RépondreSupprimer
  6. Oui je sais ma belle, mais je peux pas faire ça, c'est un bug dans blogger, j'ai essayé de le régler mais pas possible, le problème se situe sur le serveur de blogspot et je n'y ai pas accès. C'est frustrant, mais je fais avec :(

    RépondreSupprimer

AVERTISSEMENT

Ce blog contient des informations générales sur l’alimentation bio, les plantes, la beauté et la santé naturelles, les projets de bricolage, et les recettes de cuisine. Je mets tout en œuvre pour vous fournir des informations utiles, néanmoins, la confiance que vous accordez à toute information de ce type est à vos propres risques et ne se substitue pas à un avis médical, ou tout autre conseil professionnel de toute nature.